[sg_popup id=1]
اليوم : الأحد 8 ديسمبر 2019 - 14:53
موقع مشاهد سبور

HUSA: UN APPUI DE 10 MDH, SOUS CONDITIONS

Le HUSA devrait renflouer sa trésorerie de 7 à 10 MDH grâce à l’avenant de révision relatif à la convention de partenariat entre le Conseil régional, le HUSA et le ministère de la Jeunesse et des sports. Toutefois, cet appui est conditionné par des garanties de la part du club Soussi.

Bien que le Hassania Union Sport Agadir (HUSA) ait été classé 3e sur le podium du Championnat marocain de football avec une seconde participation à la coupe de la Confédération africaine (CAF), en revanche, sur le plan financier et comptable, le club n’arrive toujours pas à établir son équilibre. Durant les trois dernières saisons, le club Soussi a enregistré un résultat net déficitaire. Et en attendant la tenue de la prochaine assemblée générale ordinaire du club, au titre de l’exercice 2018-2019, le HUSA devrait renflouer sa trésorerie grâce à l’étude et l’approbation de l’avenant de révision relatif à la convention de partenariat entre le Conseil régional, le HUSA et le ministère de la Jeunesse et des sports, qui a été programmé et est à l’ordre du jour de la prochaine session ordinaire d’octobre. En effet, le montant consacré à l’appui du club soussi serait revu à la hausse de 7 à 10 MDH par an au titre des exercices 2020 et 2021. Toutefois, ledit avenant déjà soumis à la Commission du développement social relevant du Conseil régional n’a toujours pas été validé puisque les membres de cette commission ont émis des réserves quant aux modalités de déboursement et de gouvernance de cette somme y compris l’obligation de résultat par le top management du HUSA.

9,3 MDH sous forme d’appui direct
Dans le détail, c’est le 3e article de la convention initiale qui a été révisé, notamment les engagements du Conseil régional Souss-Massa. En chiffres, sur les 10 MDH qui seront au total alloués à la gazelle du Souss, 9,3 MDH seront octroyés au club sous forme d’appui direct alors que le reste (700.000 DH) sera mobilisé pour les redevances locatives du Grand stade d’Agadir auprès de la SONARGES. S’agissant des engagements du HUSA, l’avenant stipule que le club devra réaliser un plan d’action afférent à cet appui avec un rapport détaillant les modalités de déboursement via des documents administratifs et comptables qui seront validés par un comptable agréé. Aussi, le club devrait réserver une place privilégiée au logo de la région à travers ses canaux de communication et de promotion en plus des panneaux publicitaires des matchs et manifestations sportives. Toujours est-il que le Conseil régional n’a pas exigé un emplacement précis au cas où le HUSA décrocherait un autre contrat de sponsoring avec une position de marque en fonction de la partie de la tenue. En ce qui concerne le ministère de tutelle, il veillera dans le cadre de cette convention, à sa mise en application et sa participation en matière de suivi et d’évaluation de son contenu. En attendant la décision des membres du Conseil régional lors de son assemblée ordinaire d’octobre, le financement consacré au HUSA a toujours suscité un débat en relation avec l’appui réservé aux autres clubs de la région exerçant dans les autres divisions, mais aussi ceux de la province de Tata relevant sur le plan territorial de la Région Souss-Massa. Il va sans dire que le financement mobilisé par ces clubs est régi dans le cadre de la convention liant la région à la ligue du Souss alors que des clubs de football de Tata relèvent d’une autre ligue régionale (celle du Sahara).

La région premier sponsor du club
Par ailleurs, la validation de cet avenant classera le Conseil régional en tête des sponsors du club avec 10 MDH. Il sera suivi par le groupe AKWA à travers sa marque Afriquia, (face poitrine du maillot) à hauteur de 6 MDH en plus de la Commune urbaine d’Agadir (2 MDH) ainsi que la société Sud concession automobile (SCA) à travers la marque Skoda et le groupe immobilier Agadir Bay et bien d’autres. Aujourd’hui, le bilan du HUSA, selon le dernier rapport financier adopté lors de l’assemblée générale ordinaire (AGO), laquelle s’est tenue le mercredi 8 août 2018 en présence de 26 adhérents sur 42 et a enregistré un résultat déficitaire frôlant 5,3 MDH durant la saison 2017-2018 contre plus de 7,4 MDH pour la saison 2016-2017, essentiellement en raison du déséquilibre entre les recettes et les dépenses. Néanmoins, le HUSA est tout de même parvenu à réduire son déficit budgétaire passant respectivement de 7,9 et 7,4 MDH durant les saisons 2016-2017 et 2015-2016 à 5,3 MDH en 2017-2018 contre 3,4 MDH en 2014-2015. Néanmoins, ce sont les prochains bilans financiers du club qui prouveront la nature de cette diminution du déficit. De plus, «la date de l’AGO n’est pas encore fixée en raison de contraintes d’ordre financier liées à la préparation des audits», explique Ahmed Aït Alla, secrétaire général et porte parole du HUSA. Actuellement, le club a déjà déposé le dossier de sa reconversion en société anonyme et l’application du nouveau plan comptable conformément à la loi 09-30 relative à l’éducation physique et aux sports publiée au Bulletin officiel du 4 novembre 2010 et l’arrêté ministériel y afférent.

– Écrit par Yassine SABER Publication : 24 septembre 2019
– http://www.leseco.ma/regions/80488-

ترك الرد

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *